Image collection header

Les grandes figures du château

Les grandes figures du château
Retour
Abdelkader
Abdelkader

L'émir Abdelkader nait en Algérie en 1808. Il est le fils de Mahieddine qui a conduit les premiers combats contre les troupes françaises dans l'ouest algérien en 1831. Sous l'impulsion de son père, il est proclamé émir et prend à son tour la tête des combats contre l'occupant, en instaurant une guerre de harcèlement. Malgré deux traités de paix successifs, en 1834 et 1837, les combats s'amplifient, surtout à partir de 1841 où la France de la Monarchie de Juillet décide une conquête totale de l'Algérie. Les troupes du général Bugeaud mènent alors une guerre sans merci. En 1843, le duc d'Aumale, l'un des fils du roi Louis-Philippe, s'empare de la smala d'Abdelkader, sa capitale "volante", affaiblissant considérablement les forces de l'Emir qui s'enfuit au Maroc. Le 23 décembre 1847, Abdelkader se rend au général Lamoricière. Le duc d'Aumale lui promet un emprisonnement en terre d'Islam, mais c'est en France qu'Abdelkader et une partie de son entourage seront emprisonnés, d'abord au fort Lamalgue à Toulon, puis à Pau d'avril à novembre 1848, et enfin au château d'Amboise où il demeure jusqu'en 1852. C'est Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, qui tient la promesse faite sous la Monarchie de juillet : Abdelkader peut quitter la France pour la Turquie, puis la Syrie, où il meurt en 1883. Il s'illustre à Damas en protégeant des centaines de Chrétiens lors d'émeutes religieuses. Ce mystique, tenant du dialogue inter-religieux, laisse un souvenir fort au château et dans la ville de Pau où il trouve un cercle d'ardents défenseurs. Le Musée national conserve encore quelques souvenirs de l'Emir.

chateau_pau_o_emir_Abdelkader

Autres collections

chateau_pau_chambre_dit_de_Jeanne_JF_Lairez

Mobilier

Media Name: o_henri_iv_quitte_gabrielle_destrees.jpg

Dix Chefs-d’œuvre