Image collection header

Les grandes figures du château

Les grandes figures du château
Jeanne d'Albret et Antoine de Bourbon
Jeanne d'Albret et Antoine de Bourbon
Collections

Jeanne d'Albret et Antoine de Bourbon

Fille unique et héritière de Marguerite d'Alençon, sœur de François 1er, et de son second mari, Henri d'Albret, roi de Navarre, Jeanne devient reine de Navarre et dame souveraine de Béarn à la mort de son père en 1555. Elle est depuis 1548 l'épouse d'Antoine de Bourbon, duc de Vendôme, premier prince du sang, que le roi Henri II nomme gouverneur et amiral de Guyenne. Ce mariage très politique se révèle heureux dans un premier temps, mais va se heurter aux dissensions religieuses : élevés dans la religion catholique, les époux montrent tous deux de l'intérêt pour les idées de la Réforme. Antoine de Bourbon reste fidèle à au catholicisme, alors que son frère Louis de Condé est l'un des chefs de file des protestants et que Jeanne abjure le catholicisme le jour de Noël 1560 à Pau.

Antoine rompt complètement avec Jeanne en 1562 et meurt la même année d'une blessure reçue au siège de Rouen, alors qu'il commande l'armée royale. Jeanne d'Albret devient un des chefs du parti protestant en France. Après avoir tenté d'accorder à ses sujets du Béarn une sorte de liberté de conscience religieuse, elle y interdit complètement le culte catholique et fait confisquer les biens religieux. En 1572, Jeanne d'Albret se rend elle-même à Paris pour négocier avec la reine douairière Catherine de Médicis, les termes du mariage de son fils Henri avec Marguerite de Valois. Ce mariage, auquel elle n'a consenti qu'avec beaucoup de réticences, doit ramener la paix entre les partisans des deux partis religieux.

On sait ce qu'il en advint...Jeanne d'Albret ne devait pas voir se concrétiser ses pires craintes : elle meurt à Paris le 9 juin, quelques semaines avant ce qu'on a qualifié de "noces de sang". De son union avec Antoine de Bourbon survivent deux enfants, Henri, né en 1553, qui accède au trône de Navarre à la mort de sa mère puis au trône de France en 1589, et Catherine de Bourbon, née en 1559.

chateau_pau_Bourbon_HenriIV

Autres collections

chateau_pau_manuscrits_autographes

Manuscrits et autographes

chateau_pau_Marie_de_Medicis_medaille_monnaie_HenriIV

Monnaies et médailles