Image collection header

Les grandes figures du château

Les grandes figures du château
Retour
Catherine de Bourbon
Catherine de Bourbon
Collections

Catherine de Bourbon

Sœur unique d'Henri IV, Catherine de Bourbon naît à Paris, le 7 février 1559. Elle est élevée dans le culte protestant par sa mère Jeanne d'Albret. Venue à Paris pour le mariage de son frère en 1572, elle doit momentanément prendre la religion catholique après la Saint-Barthélemy, mais revient au protestantisme dès son départ de la cour de France en 1576. L'année suivante, Henri la nomme régente du royaume de Navarre, charge qu'elle exercera à plusieurs reprises jusqu'en 1592, date à laquelle elle est rappelée à la cour. Résidant essentiellement au château de Pau pendant ces années loin de la capitale, elle y tient une cour brillante. La princesse pourtant très aimée de son royal frère, est sacrifiée à la « raison d'Etat » : Henri IV contrarie ses amours avec son cousin Charles de Bourbon, comte de Soissons, et l'oblige à épouser le duc de Bar, héritier présomptif de la Lorraine, mais prince catholique.

Le pape, furieux de ce mariage « bigarré », excommunie le duc, et cette situation délicate envenime les relations entre les époux. Tous, Henri IV compris, cherchent alors à obtenir de Catherine qu'elle renonce à sa confession. Rien n'y fait, mais ces « persécutions » contre ses convictions religieuses la minent, d'autant plus que, déjà âgée lors de son mariage, ses chances de devenir mère s'évanouissent. Elle meurt le 13 février 1604, emportée par la maladie dont elle souffre depuis de nombreuses années. Cette grande princesse fut surtout remarquée par son esprit et sa culture, et plus que tout par son amour et sa fidélité inconditionnels pour un frère, qui les lui rendit fort mal...

chateau_pau_Catherine_de_Bourbon_peinture

Autres collections

chateau_pau_chambre_dit_de_Jeanne_JF_Lairez

Mobilier

chateau_pau_objet_d_art_vase

Objets d'art