Tableau -  Henri IV s'appuyant sur la religion pour donner la paix à la France - Château de Pau
Voir toutes les actualités

13 avril 1598 - Edit de Nantes

Signature de l'Édit de Nantes : la paix retrouvée

Le 13 avril 2022

 

Le 13 avril 1598, le roi Henri IV signe l'Édit de Nantes et met fin ainsi à des années de troubles et aux guerres de religion qui ravageaient le royaume de France depuis 1562.

En effet, après quarante années de conflits à l'intérieur du royaume et près d'un siècle de guerres contre les puissances étrangères, 1598 marque véritablement le retour à la paix dans le royaume de France. L'abjuration, le sacre et l'entrée d'Henri IV à Paris (1593-1594) ne lui avaient permis de rallier qu'une partie des opposants seulement. Nombreuses étaient les villes, voire les provinces, qui ne reconnaissaient toujours pas son autorité. La Ligue, dont le duc de Mayenne dirigeait toujours les opérations militaires, ne désarmait pas, soutenue par les troupes et l'argent espagnols.

Tableau - Henri IV s'appuyant sur la religion pour donner la paix à la France
Henri IV s'appuyant sur la religion pour donner la paix à la France, École française (XVIe siècle), Huile sur bois H. 0,33 x L. 0,255 m., Musée et domaine national du château de Pau

Aussi le roi, sur les conseils de ses ministres, avait-il décidé de déclarer la guerre à Philippe II d''Espagne (17 janvier 1595). Au moins la situation serait-elle claire. La victoire de Fontaine-Française en Bourgogne (5 juin 1595) et l'élan national qui s'ensuivit semblèrent lui donner raison. Autre grande victoire, morale celle-là : en septembre, le pape Clément VIII prononça l'absolution d'Henri IV, toujours sous le coup de l'accusation d'hérésie lancée contre lui par Sixte Quint, dix ans plus tôt.

Mais le chemin vers la paix intérieure et extérieure devait être encore long et difficile. Le ralliement des chefs ligueurs se négocia au cas par cas, parfois fort cher. Les Espagnols, pourtant affaiblis, continuaient leurs opérations dans le nord du pays, à Calais, à Amiens... La reprise de cette dernière ville par Henri IV (septembre 1597) sonna le glas des espoirs espagnols. Le printemps 1598 voit la signature de deux actes de paix : en avril est promulgué le célèbre édit de Nantes qui instaure les conditions d'une coexistence pacifique entre catholiques et protestants français. En mai, c'est la paix de Vervins avec l'Espagne, qui rend à la France toutes les villes qu'elle tenait encore sur son territoire. Les conditions d'une reconstruction du royaume, épuisé par tant d'années de troubles, étaient posées.

 

....... Pour en savoir plus :


L'Édit de Nantes, catalogue de l'exposition du Musée du château des ducs de Bretagne à Nantes et du Musée et domaine national du château de Pau, avril 1998 -janvier 1999, Paris, éd. Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 1998.

L'Édit de Nantes, Janine Garrisson,, Biarritz, éd. Atlantica, 1997 (Collection Société Henri IV).

Paix des armes, paix des âmes, Société Henri IV, actes du colloque international de Pau d'octobre 1998, rassemblés par Isabelle Pébay-Clottes et Paul Mironneau, Paris, éd. de l'Imprimerie nationale, 2000.

Le traité de Vervins, Paris, Jean-François Labourdette, Jean-Pierre Poussou et Marie-Catherine Vignal, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2000.

La paix de Vervins 1598, Société archéologique et historique de Vervins et de la Thiérache, Vervins, 1998.

Réconciliations. Henri IV et Rome (1589-1610), Catalogue de l'exposition sous la direction de Paul Mironneau, éd. Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2020, 168 pages, 29€. En vente à la librairie du château de Pau.

 

 

BAND_un_regard_sur_architecture_chateau_pau_2022
Visite avec conférencier
L'histoire de l'architecture du château
Lundi 10 octobre (séance réservée aux Amis du château) & Mardi 11 octobre (tout public) - 1h
Blog
Obtention du label "Jardin remarquable"

Le domaine du château de Pau classé "Jardin remarquable"