Toutes les actualités

Programmation culturelle

du 1er juin au 30 septembre 2019

Programmation culturelle

Programmation culturelle

Publié le 28 Janvier 2019
Retrouvez la programmation culturelle du musée et du domaine couvrant la période du 1er juin au 30 septembre 2019.

Cet été le visiteur, le promeneur, qu’il soit montagnard ou qu’il ne le soit pas, découvrira peut-être avec étonnement les diverses installations et les oeuvres des photographes Didier Sorbé (1954-2017) et Enrique Carbó (1950 – ), du parc aux appartements princiers du château de Pau, en passant par la tranquille Maison au Roy où logent les gardes Bois, aujourd’hui appelée Maison Baylaucq. Les Pyrénées à l’assaut du château : ce titre ne manque pas d’audace, et l’entreprise mobilise un bel arsenal technique, une stratégie mûrement réfléchie, sans négliger une impressionnante préparation intellectuelle.C’est aussi l’expression d’un rêve longtemps médité par deux artistes, l’un béarnais, l’autre aragonais, dont la complicité s’exprime en termes particulièrement délicats et convaincants. Que ce corpus d’excellence fasse l’objet d’un fructueux partenariat avec le Centre Art et Nature de Huesca signe bien la vocation transfrontalière d’un projet artistique de cette ambition.

Mais de quoi s’agit-il ? Nourri de nombreuses recherches sur la genèse du concept de paysage, de la Renaissance jusqu’à l’avènement de la photographie, le dispositif de capture et d’appropriation vise d’abord, en plein coeur du palais, à expliquer les ressorts de l’apparition du paysage à travers la représentation photographique au moyen d’une camera obscura. Un second artifice permet de prendre conscience de ce qu’est un point de vue, à partir d’un dispositif de cadrage mis en place sur la côte escarpée étirant le parc arboré face aux montagnes. Troisième et ultime étape, l’exposition installée au rez-de-chaussée de la maison Baylaucq offre une quarantaine d’oeuvres aussi intensément que subtilement réunies. L’itinéraire des deux auteurs s’ouvre à l’intimité plastique des montagnes, à la rencontre des éléments : rocheux, végétal, racinaire, nébuleux, aux contrastes de silence et de fracas… sans jamais perdre de vue la référence au vieux palais des rois de Navarre.

La mystérieuse aventure prit un tour tragique dans les premiers jours de l’automne 2017 avec la disparition de Didier Sorbé, en plein travail photographique, au pied du Pic d’Ossau. Elle ne s’est pas interrompue, pourtant, grâce à la puissance créative d’Enrique Carbó, qui poursuit avec inspiration et scrupule cet étonnant dialogue dont rien ne lui échappe. OEuvre d’un même souffle, Les Pyrénées à l’assaut du château sollicite la singularité de deux langages plastiques et la richesse de leurs échanges. Un projet de maturité qui devra faire date dans l’histoire du paysage et
de la photographie pyrénéenne.


Paul Mironneau
Directeur du Musée national et domaine du château de Pau