Toutes les actualités

Programmation culturelle

d'octobre 2018 à janvier 2019

Programmation culturelle

Programmation culturelle

Publié le 20 Septembre 2018
Retrouvez la programmation culturelle du musée et du domaine couvrant la période du 1er octobre 2018 au 31 janvier 2019.

Partout présent au château de Pau, en portrait,dans le feu de l’événement ou au vif de l’anecdote, porté dans les airs de l’allégorie officielle ou surgissant dans la subtile évocation du décor, Henri IV ne cesse pourtant d’y surprendre. Il est là, en tout cas, par la volonté de générations attachées à son souvenir, et sans doute est-ce en raison de cette construction durable de l’opinion, de ce discours sempiternel du bon roi avec son bon peuple, que le Musée du Louvre a voulu consacrer une entière section, la plus précise et la plus documentée, au phénomène henricien dans la brillante analyse proposée en 2017-2018, pour sa troisième saison de la Petite Galerie, consacrée au Théâtre du pouvoir.
Exposition temporaire épousant la durée d’une année scolaire, disposition selon un thème et une invitation ouverte à une réflexion approfondie destinée à tous les publics, et notamment à une exploitation pédagogique, cet aperçu considérait à grands traits, de l’Antiquité égyptienne et mésopotamienne à nos jours, les liens qui unissent l’art au pouvoir politique et à sa représentation.

Il était naturel que la tranche «henricienne» de cette mise en perspective, faisant correspondre des œuvres de premier plan des collections du musée du Louvre, soit mise en rapport encore plus étroit avec le parcours du château de Pau. C’est ce qui, du 17 octobre 2018 au 14 avril 2019, est proposé sous le titre de Théâtre du pouvoir. Le temps du Béarnais, selon une nouvelle formule étroitement associée aux collections permanentes. Ainsi la découverte du musée trouvera un prolongement inédit, un enrichissement notable en termes artistiques et en termes de réflexion, et se prêtera notamment à de nombreuses propositions d’exploration au cours d’ateliers, de visites-conférences ou d’activités de groupe. L’enjeu: sans doute favoriser une approche comparative des œuvres, peut-être aussi prendre conscience de la valeur de l’histoire de l’art dans la contribution irremplaçable de chaque visiteur à une réflexion collective sur le pouvoir, son usage, son langage et ses visées selon les résultats d’une enquête de très large rayon.

Paul Mironneau
Directeur du Musée national et domaine du château de Pau