Toutes les actualités

Programmation culturelle

du 6 juillet au 31 décembre 2020

Programmation culturelle

Programmation culturelle

Brochure programmation culturelle période du 6 juillet au 31 décembre 2020
Publié le 15 Juillet 2020
Retrouvez la programmation culturelle du musée et du domaine couvrant la période du 6 juillet au 31 décembre 2020.

Comme tant d’autres institutions culturelles et patrimoniales, le château de Pau est à nouveau accessible au public, après la période de confinement qui aura marqué le printemps, suivie d’une nécessaire remise en état. Période muette qu’il est bien difficile de raconter, et dont le mystère se referme, période étrange où semblent se redessiner comme dans un miroir tous les âges oubliés de la vieille forteresse. Mais trêve de mélancolie, le temps n’est plus seulement à méditer sur notre patrimoine, mais bien à le raconter, à le solliciter vivement. Ce récit qu’il faut entreprendre d’histoires anciennes et nouvelles trouve, comme les contes de Boccace en d’autre temps d’épidémie, un commencement pénible et fâcheux, mais promet douceur et plaisir.

Douceur, ce pourrait être la leçon de l’exposition Réconciliations. Henri IV et Rome (1589-1610), qui voit non seulement souffler sur l’Europe un vent de pacification marqué par une suite remarquable de traités, arbitrages et accords, mais aussi le triomphe de nouvelles figures de diplomatiques, politiques, spirituelles ou savantes (de Cesare Baronio, dit Baronius, à Philippe Neri, pour rester en milieu romain)  qui s’épanouissent au commencement de l’âge baroque dans une mansuétude amie des arts et des lettres, se détournant délibérément des armes violentes…

Quant au plaisir, qu’il soit celui d’une flânerie aux jardins, enrichie d’un nouveau point de vue créé par l’artiste photographe et plasticien Enrique Carbò et guidant cette promenade jusqu’aux cimes et jusqu’au fond des vallées pyrénéennes. L’artifice ne fait que rendre le parc boisé à l’élément dont il n’est qu’un échantillon culturellement retravaillé : le paysage, insinué dans le moindre recoin du château et de ses abords. Plaisir, ce peut être aussi la déambulation curieuse dans l’enfilade des appartements historiques meublés et raisonnés d’un décor foisonnant et composite. Plaisir encore, les sous-bois et les élégants palais, les lointains vaporeux ou les tables bien garnies de la riche collection de tapisseries largement répandues dans les salles du château…

Les équipes du Musée national et domaine du château de Pau saluent chaleureusement le retour de leurs visiteurs, elles se réjouissent du signe éclairant de cette exposition qui, engageant deux pays durement touchés par l’épidémie, l’Italie et la France, voit aujourd’hui le jour. Elles convient chacun d’entre vous à savourer les joies de l’été… avec modération, c’est-à-dire avec « douceur et plaisir », et sous le signe de la paix.

Edito, Paul Mironneau, Directeur du Musée national et domaine du château de Pau