L'Histoire de Moïse - Moïse exposé sur les eaux

L'Histoire de Moïse - Moïse exposé sur les eaux

L'Histoire de Moïse - Moïse exposé sur les eaux

La collection de tapisseries
Partager
Matière et technique: 
Laine et soie, fils d'or et d'argent
Origine et date: 
Manufacture des Gobelins
1685
Artiste(s): 
1594
Villers, commune des Andelys
1665
Rome

Dimensions :

3m40
2m50

Au début des années 1680, une tenture de L'Histoire de Moïse en dix pièces fut mise en chantier sur les métiers de haute lisse des Gobelins. Les peintres de la Manufacture en réalisèrent les modèles en transposant des tableaux de Nicolas Poussin pour huit des pièces, les deux autres étant inspirées d'oeuvres de Charles Le Brun. Cet ensemble rencontra un vif succès dont témoignent les nombreux retissages : pas moins de six tentures furent ainsi tissées par la Manufacture jusqu'à la fin du règne de Louis XIV. La pièce Moïse exposé sur les eaux, livrée au Garde meuble de la couronne en 1685, appartient à la deuxième tenture de haute lisse à or. Seule la partie gauche de la scène est conservée à Pau : y figure le père de Moïse s'éloignant à regret du Nil où il vient d'abandonner son fils dans un berceau. Elle est toujours présentée aujourd'hui dans la chambre dite de Jeanne d'Albret au deuxième étage du château, pour laquelle elle fut envoyée en 1849, en même temps qu'une autre pièce de L'Histoire de Moïse, d'après Le Brun, Le buisson ardent, appartenant à la troisième tenture tissée en basse lisse à or (1685).

La tenture de L'Histoire de Moïse est un exemple remarquable de l'art et du savoir-faire des artistes et artisans de la Manufacture des Gobelins : qualité de la transposition d'oeuvres peintes de petits formats en tapisserie, équilibre des compositions, jeux subtils des coloris et des rehauts apportés par les fils précieux.

Ces deux tapisseries ont bénéficié récemment de systèmes d'accrochage personnalisés, permettant de les présenter dans les meilleures conditions de conservation (Voir Actualité des collections).