Tous les événements

Trésors princiers - Richesses de la cour de Navarre au XVIe siècle

Trésors princiers - Richesses de la cour de Navarre au XVIe siècle

Trésors princiers - Richesses de la cour de Navarre au XVIe siècle

Affiche - Vase en galet du gave, marbre bréchique incrusté d'or et d'argent, Benedict Ramel, Paris, Musée du Louvre
Du 7 avril au 9 juillet 2017
Château de Pau
2 rue du Château
64000 PAU
Exposition proposée par le Musée national et domaine du château de Pau en partenariat avec la Rmn - Grand Palais.
Cette exposition bénéficie du mécénat de la Fondation d’entreprise Total.
Pour tous
Exposition seule 4 € 50 - Billet jumelé plein tarif 9 € - tarif réduit 7 € 50 - groupe 8 €
Ouvert au public tous les jours (sauf le 1er mai) de 13h à 18h et de 10h à 12h pour les groupes ayant réservé
Renseignements au 05 59 82 38 02
Cette exposition porte sur les richesses d’art dont la maison d’Albret hérita de celle de Foix, avec la couronne royale de Navarre (1484) dépourvue cependant de la quasi-totalité de ce royaume ibérique. Dès 1464, en effet, Gaston IV de Foix-Béarn fixait à Pau « sa principale habitation ». À la tête de la dernière des principautés héritées du Moyen Âge, les maîtres des lieux enrichirent cet ensemble qui, au XVIe siècle, était conservé aux châteaux de Pau et de Nérac, leurs principales résidences, où il fit l’objet d’inventaires successifs. Celui de 1561-1562, qui compte plus de 1300 numéros, montre que les collections du roi de Navarre «rivalisaient en splendeur avec celles du roi de France».
Catégories: 

Grands amateurs d’orfèvrerie, de bijoux et de livres, Henri d’Albret (1503-1555) et Marguerite d’Angoulême (1492-1549), soeur du roi François Ier, transmettent à leur fille Jeanne d’Albret (1528-1572) un patrimoine précieux dont celle-ci partage le goût avec son mari Antoine de Bourbon (1518-1562). Leurs enfants, Henri IV (1553-1610) et Catherine de Bourbon (1558-1604), seront à l’origine de la migration de nombreuses pièces de ce trésor dans les collections royales françaises et dans plusieurs grandes collections européennes au début du XVIIe siècle. Le transfert du cabinet de curiosités des rois de Navarre à Fontainebleau en 1602, pour remplacer celui des Valois disparu pendant les guerres de Religion, porta un coup décisif à la conservation de cet ensemble in situ.
L’objectif de cette exposition est, sinon la reconstitution impossible d’un héritage artistique, du moins la présentation de beaux objets précieux s’y rattachant : ainsi le vase «en caillou du gave» du Musée du Louvre, la cuillère d’agate à manche en forme de satyre d’argent doré du Musée national de la Renaissance (château d’Écouen), le camée représentant le Christ soutenu par un ange du Museo degli Argenti de Florence ou l’aiguière de cristal de roche du Musée du Louvre, présentés au château de Pau pour la première fois depuis le XVIe siècle.
Les pièces non retrouvées du cabinet des rois de Navarre seront évoquées par des oeuvres de qualité et de signalement très voisins qui, présentes dans d’autres collections princières (Lorraine, grand-duché de Toscane notamment), s’inscrivent dans la même démarche intellectuelle, artistique et politique, rivalisant souvent avec les grandes collections royales. Cette exposition, ouverte au public pour le printemps et l’été 2017, est présentée dans la continuité de l’achèvement récent des travaux de restauration de la cour d’honneur du château de Pau ; elle accompagnera également l’ouverture de nouvelles restaurations portant sur les jardins et inspirées de leur état Renaissance. Il s’agit donc d’un véritable projet palatial signant une phase importante de la remise en état du site.
Les oeuvres sont exposées dans les grandes salles du rez-de-chaussée (salle des Cent Couverts, salle des Officiers de service et anciennes cuisines) qui sont directement liées aux souvenirs historiques du monument à la période considérée.

Au plan local, pour l'organisation et la promotion de l'exposition et des offres culturelles associées, le musée national a bénéficié du soutien du Département, de la Ville de Pau et de la Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées, de la Ville de Lescar, de Pau-Pyrénées Tourisme, du réseau de transport de bus Idélis ainsi que des parrainages des entreprises Atelier du peintre décor Blaise Bianchi, Feilo Sylvania et CSO, Gunnebo France.

 

Visites commentées de l'exposition

A 15h lundi 10 et mercredi 19 avril,
mercredi 10 et lundi 22 mai,
jeudi 8, mercredi 14 et 21 juin,
jeudi 6 juillet 2017

A 14h15 lundi 24 avril 2017
 
Autour de l'exposition

les midis princiers

de 12h15 à 13h les mardis 11 et 25 avril, 9 et 23 mai, 13 et 27 juin 2017
45’ minutes pour une découverte de l’exposition à l'heure du déjeuner les 2ème et 4ème  mardis de chaque mois .

les animations familiales

... vacances de printemps  – du 18 au 21 et du 24 au 28 avril 2017
a 14h30 pour les 6/10 ans et à 16h pour les 3/5 ans


la journée d’étude

Arts précieux, arts princiers
Vendredi 12 mai 2017 de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30
 
A l'occasion de l'exposition Trésors princiers - Richesse de la cour de Navarre au XVIe siècle, une journée d'études réunira des chercheurs européens sur la question des collections princières d'objets d'arts, du Moyen-Age au XVIIIe siècle et au-delà sur le rôle tenu par les arts, tous les arts, y compris la musique, dans les cours princières.

le concert

Camp du Drap d’Or – 1520
Une messe pour la Paix

Mardi 28 juin 2017 à 20h30
Cathédrale de Lescar
par l’ensemble Doulce mémoire