Tous les événements

Suspension impressionniste

Suspension impressionniste

Suspension impressionniste

Samedi 26 mai 2018 à 19h
Château de Pau
2 rue du Château
64000 PAU
Sophie Martin-Lévy, harpe - Bernard Lévy, hautbois
Pour tous
Gratuit - Réservation obligatoire au 06 86 94 59 96 ou activites-culturelles.chateau-de-pau@culture.gouv.fr
Telle une galerie d'art, le programme proposé par cet ensemble expose des œuvres musicales de la période impressionniste. Cette "exposition sonore" met en scène des compositeurs tels que Ravel, Debussy, Fauré ou encore Satie. Ainsi cette promenade vous fera-t-elle découvrir ou redécouvrir des œuvres aux multiples couleurs...

Programme

Gabriel Fauré
     Vocalise-étude
Claude Debussy
     Rêverie
     La plus que lente
     Beau soir
     En bâteau

Maurice Ravel
     Deux mélodies Hébraïques
     Pièce en forme de Habanera

Erik Satie
     Gymnopédies
Astor Piazzolla
     Ave Maris
     Oblivion


Sophie Marin-Lévy, harpe et Bernard Lévy, hautbois

Deux instruments, une rencontre…


Sophie Martin-Lévy, harpiste, s’est formée à Toulouse puis s’est perfectionnée au Conservatoire National Supérieur de Paris où elle obtient un 1er prix à l’unanimité de harpe et de musique de chambre.
Bernard Lévy, hautboïste, s’est formé également à Toulouse, puis s’est perfectionné en Allemagne (Bayreuth, Cologne, Berlin).
L’une a travaillé de nombreuses années comme Première Harpe solo à l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, puis à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.
L’autre a privilégié les formations de musique de chambre (Quatuor à cordes et hautbois, quintette et octuor à vents) et d’orchestre de chambre, notamment au sein de l’Orchestre de Chambre de Toulouse, l’Ensemble Pythagore de Toulouse. Il est actuellement vice président de l’Association Française du Hautbois (AFH).
Tous les deux titulaires du CA (Certificat d'aptitude), ils enseignent au Conservatoire de Toulouse, puis au Conservatoire de Pau.
L’association de leurs deux instruments devient rapidement une évidence, les engageant à découvrir et rechercher un répertoire éclectique. Ils se produisent ainsi depuis de nombreuses années lors de festivals ou dans des lieux historiques et emblématiques : Musée Toulouse-Lautrec Albi, Abbaye de Flaran, Festival Musique en Albret, Nuits Musicales de Seillans…
Une passion commune pour la période impressionniste portée par tous les arts est à l’origine du programme proposé ce soir.
 

Vous l'aurez noté, le programme prévu par les artistes fait la part belle aux oeuvres de Debussy.
C'est précisement ce compositeur qui est mis à l'honneur cette année:

Le ministère de la Culture lance une année de célébrations du centenaire de la mort de Claude Debussy, disparu le 25 mars 1918.
Françoise Nyssen, ministre de la Culture, en a fait l’annonce publique le 19 janvier dernier à la Philharmonie de Paris lors d’un récital Debussy donné par Daniel Barenboïm, en présence du Président de la République et de la Chancelière fédérale d’Allemagne.

Dans son discours, elle a souhaité que soient fédérées toutes les initiatives autour du centenaire de la mort de Claude Debussy, dans le but de faire mieux connaître le compositeur, promouvoir la diffusion de son art, susciter des passerelles entre les différents acteurs du spectacle, des arts et de la musique. À ces fins, le ministère de la Culture mobilise les acteurs qui contribuent à la vie musicale française, au premier rang desquels figurent les grands établissements nationaux, tels la Philharmonie de Paris, Radio France, l’Opéra-Comique ou la Bibliothèque nationale de France.

Claude Debussy a pleinement inscrit la musique dans la dynamique d'évolution esthétique lancée par les courants impressionnistes et symbolistes. Debussy était le contemporain et en quelque sorte l’équivalent, pour la musique, de Monet, Rodin, Verlaine ou Proust, qui aimait tant Pelléas et Mélisande. Au nom de la liberté et de la sensualité acoustique, il a su inventer un art foncièrement nouveau et incarner le tournant musical du début du XXème siècle. Son influence se fait plus sentir que jamais. Ainsi, tout au long de l'année 2018, de nombreux événements célèbreront partout en France et aussi à l'étranger cet artiste français dont le rayonnement international n'a jamais faibli.