Tous les événements

Mourir en chevalier à la Renaissance

Mourir en chevalier à la Renaissance

Mourir en chevalier à la Renaissance

Le tournoi de Henri II, 30 juin 1559
Samedi 22 octobre 2016 à 15h
Château de Pau
2 rue du Château
64000 PAU
Nicolas Le Roux*, Professeur à l'Université de Lyon
Adultes
Gratuit - Accès libre dans la limite des places disponibles
La Société des Amis du château offre régulièrement au public un programme de conférences laissant la parole à des historiens, des écrivains, des conservateurs... autour de thématiques mettant en avant l'Histoire et l'art sous toutes ses formes.
Catégories: 

Le XVIe siècle constitue ce moment paradoxal d’apogée de l’imaginaire chevaleresque et du déclin de la cavalerie lourde. Victorieuse à Fornoue (1495) et Marignan (1515), la chevalerie française fut décimée à Pavie (1525). Et Henri II, grand amateur de joutes, fut mortellement blessé lors d’un tournoi organisé en 1559. Si les armes à feu ont transformé la pratique et la culture militaires, la mémoire de la chevalerie ne s’est pas éteinte à la fin du « rêve italien ».

*Nicolas Le Roux, ancien élève de l'Ecole normale supérieure de Saint Cloud, est agrégé d'histoire en 1992. Sa thèse sous la direction de Jean Marie Constant : Courtisans et favoris : l'entourage du prince et les mécanismes du pouvoir dans la France des guerres de religion,sera publiée sous un titre légèrement différent, La faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois en 2001. Il est maitre de conférence à l'université Paris IV en 1998, puis professeur à l'université de Lyon en 2007. Il y enseigne l'histoire moderne de la licence à l'agrégation. Il a deux centres d'intérêt : les guerres de religion qui ont opposé protestants et catholiques et la noblesse, tout particulièrement celle qui entoure le roi. Il est Secrétaire général de l'Association des historiens modernistes des universités françaises.