Ressources documentaires et Recherche

 

Le dispositif


Le château de Pau est un lieu de collaboration régulière entre le monde universitaire, le monde de la recherche et celui des musées. Ces efforts conjoints se traduisent par l'organisation de colloques et de journées d'études, l'édition de publications, l'accueil de chercheurs spécialisés, la réunion de groupes de recherche... Ils s'inscrivent notamment dans des accords passés par le musée avec plusieurs universités par voie de convention ou selon des collaborations spécifiques. Une activité de diffusion scientifique s'associe de plus à la numérisation des collections et à l'élaboration d'outils scientifiques en ligne (catalographie, expositions virtuelles, banques de données locales et nationales, etc.).

Les orientations et les thèmes


Le dispositif actuel se manifeste notamment par l'activité du Centre Jacques de Laprade, créé en 1990 et consacré principalement aux thématiques de l'image et des représentations du politique (littérature, historiographie, arts graphiques XVIe-XVIIe siècles). Étroitement associé aux collections de livres et estampes du musée, il a été conçu comme un espace de dialogue et de collaboration avec les chercheurs spécialisés, à la confluence de l'histoire de la littérature, de l'histoire de l'art, de l'iconographie et des arts graphiques, tout particulièrement en ce qui concerne la fin du XVIe siècle et les alentours de l'année 1600.

D'autres actions en faveur de la recherche ont trait à la littérature du Moyen Âge, qui fait l'objet de rencontres régulières, ou encore à l'étude du paysage historique, dans un contexte partenarial associant notamment les collectivités territoriales et les services patrimoniaux de la DRAC, en vue de la création d'une documentation moderne et transfrontalière prenant pour terrain privilégié l'espace pyrénéen. Enfin, depuis 2011, le musée a lancé un programme de rendez-vous réguliers autour l’histoire de la tapisserie.

Un réseau de compétences


Un réseau de collaboration intellectuelle étendu (Société française des seiziémistes, Société de l'histoire du protestantisme français, Société d'histoire religieuse de la France, Voltaire Foundation – Oxford, Fondation Taylor – Paris, etc.) offre un relais spécialisé à l'ensemble des actions entreprises; la participation régulière des collectivités territoriales à leur organisation est complétée par celle de la Société Henri IV, fondée en 1993. Celle-ci met en œuvre l'édition d'une lettre semestrielle recensant un grand nombre d'informations «henriciennes» et diffuse sur son site des informations spécialisées.

Sous l'autorité du chef d'établissement, une mission Recherche apporte son concours et ses compétences au suivi de cette politique.

Les activités


Organisation d’un ou plusieurs colloques par an, de rencontres, journées d’étude ou séminaires,
Accueil de chercheurs spécialisés dans les domaines de la littérature politique, de l’historiographie et de l’iconographie,
Activité d’enseignement ouvrant sur la recherche,
Politique d’expositions soutenue.